Semaine Exil et Mémoire AGDE du 12 au 16 mars 2019

Contexte

 

À l’occasion du 80e anniversaire de la création du camp d’Agde (1939-2019), l’Association pour la Mémoire du Camp d’Agde (AMCA) et le Groupe de Recherches historiques Agathoises (GRHISTA) organisent une semaine internationale du 12 au 16 mars 2019 en partenariat avec le service des archives municipales d’Agde et le concours de Terres de Mémoires et de Luttes (TML) d’Oloron-Sainte-Marie (64).

Préambule

 

Parrainée par le chanteur Cali, dont les grands-parents ont été réfugiés dans les camps de Saint-Cyprien et d’Argelès, cette semaine de la mémoire se déclinera en rencontres, expositions, spectacles et projections de films et sera clôturée par un colloque international. Ces diverses manifestations ont été choisies de façon à ce qu’elles s’adressent au plus grand nombre. Le côté pédagogique de la transmission de la mémoire de l’histoire n’est pas  oublié puisque nous prévoyons d’associer les écoles primaires agathoises (classes de CM1 et de CM2) ainsi que les Collèges et le Lycée. La venue de nombreuses associations mémorielles françaises et espagnoles fera d’Agde le point de rencontre transfrontalier de leurs échanges et témoignages. Enfin, le colloque international, au travers de la présence d’historiens et de chercheurs de renom et spécialistes de cette période, apportera à cet événement la caution universitaire. La qualité et la résonnance des interventions enrichiront le programme des manifestations grand public et inscriront durablement la ville d’Agde comme lieu de référence des rencontres et des échanges qui se dérouleront dans le cadre de cette commémoration de l’exil des Républicains espagnols et de la création du Camp d’Agde.

 

PROGRAMME PRÉVISIONNEL

(actualisé au 15/06/18)

 

Mardi  12  mars

 

Lieu : Moulin des Evêques

 

Journée pédagogique consacrée aux scolaires :

A 9 heures, accueil des classes de CM1 et CM2 ayant participé au concours de dessins  « L’exil et le camp d’Agde ».  Les dessins seront présentés avec les expositions proposées.  Suivant un planning défini,  les scolaires découvriront ces expositions au travers de visites guidées et commentées effectuées par des survivants de la Retirada et/ ou leurs descendants.  Chaque classe participante recevra un prix.

Après-midi, accueil des collégiens et lycéens. Découvertes des expositions au travers de visites guidées et commentées.

Rencontres, échanges, dialogues et témoignages avec des survivants de cette période.

Toute la journée, visite des expositions et projection de documentaires en boucle.

 

 

Mercredi  13  mars

 

Lieu : Moulin des Evêques

 

Journée grand public de rencontres, échanges et débats. Au cours de cette journée, le public sera invité à venir rencontrer les associations mémorielles françaises et espagnoles qui exposeront leurs activités et leurs recherches sur les différents camps de réfugiés espagnols.

 

A 17h, Geneviève Dreyfus-Armand, historienne, directrice honoraire de la bibliothèque de documentation internationale contemporaine et du musée d’histoire contemporaine (Paris) présentera une conférence grand public d’une heure environ sur le thème de « La retirada ».

Toute la journée, visite des expositions et projection de documentaires en boucle.

 

 

Jeudi  14  mars

 

Lieu : Moulin des Évêques

 

9 heures : Accueil 

 

9h 30 Ouverture du colloque « Les camps de réfugiés espagnols en France (1937-1945) », co-organisé par l’AMCA et le GRHISTA (30 intervenants).  Discours de M. le maire d’Agde, de M. le président du conseil départemental ou son représentant, de Mme la présidente de la région ou son représentant et de M. l’ambassadeur d’Espagne ou son représentant.

 

Matin : 3 communications

Après-midi : 6 communications

 

À 18 heures,  visite de la salle des Mariages, mots de bienvenue par M. le maire d’Agde, vin d’honneur (à préciser) ?

 

 

Vendredi 15 mars

 

Lieu : Moulin des Evêques

 

Poursuite du colloque

 

Matin : 5 communications

 

Après-midi : 6 communications

 

 

Samedi 16  mars

 

Lieu : Moulin des Evêques

 

Poursuite du colloque

 

Matin : 5 communications

 

Après-midi : 2 communications

 

16 heures : Conférence de clôture par Alícia Alted, spécialiste de l’exil républicain, professeur à l’université nationale d’enseignement à distance, Madrid. La conférence est intitulée : « Los exiliados españoles en Francia en los primeros años de la posguerra europea (1945-1948) » et portera sur la vie après les camps.

 

17h30, dépôt de gerbes au Monument du Camp d’Agde, discous

 

21 heures, Concert de Cali et de Paco Ibáñez,  chantre de la poésie espagnole de lutte contre Franco, au Palais des Congrès du Cap d’Agde

 

 

 

Annexe : Colloque International

« Les camps de réfugiés espagnols en France (1937-1945) »

 

Membres du comité scientifique international

Nathalie ALEM-SAGNES (U. Montpellier), Alicia ALTED VIGIL (UNED, Madrid), Manuel AZNAR SOLER (UA, Barcelone), Ángel BAHAMONDE MAGRO (U. Carlos III, Madrid), Jean-François BERDAH (U. Toulouse 2), Christian CAMPS (U. Montpellier), Ángela CENARRO LAGUNAS (U. Saragosse), Josefina CUESTA BUSTILLO (U. Salamanque), Irène DAUPHIN (Archives municipales, Agde), Geneviève DREYFUS-ARMAND (Cahors), Jean-Marie GUILLON (U. Aix), Jacques ISSOREL (U. Perpignan), Salomó MARQUÉS SUREDA (U. Gérone), Vincent PARELLO (U. Bordeaux), Victor PEREIRA (U. Pau), Jean SAGNES (U. Perpignan), Juan Carlos SÁNCHEZ ILLÁN (U. Carlos III, Madrid), Bruno VARGAS (U. Toulouse 2-Albi), Jean-Claude VILLÉGAS (U. Dijon).

 

 

Intervenants au Colloque

(par ordre d’inscription)

 

1) Vincent PARELLO (U. de Bordeaux) : « Les Groupes de Travailleurs Étrangers (GTE) dans la France de Vichy. Le cas du groupement 3 (départements de l’Hérault, de l’Aveyron, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales) »

 

2) Salomó MARQUÉS SUREDA (U. de Girona) : « Mestres exiliats: l’ensenyament en els camps de concentració »

3) Manuel AZNAR SOLER (U. Autònoma de Barcelona, directeur du GEXEL): “La literatura dramática del exilio republicano de 1939 y los campos de concentración  franceses

4) Bruno VARGAS (U. de Toulouse 2-Albi) :  » L’aide aux réfugiés espagnols dans les camps du Languedoc-Roussillon: les activités du SERE et de la JARE« .

5) Jean-François BERDAH (U. de Toulouse 2) : “Au service du IIIe Reich”. Les Républicains espagnols et le travail forcé en France (1940-1944)

6)  Esther LÁZARO (U. Autònoma de Barcelona, GEXEL) : “El periplo concentracionario de Remedios Oliva Berenguer

 

7) Yasmina YOUSFI LÓPEZ (U. Autònoma de Barcelona, GEXEL, doctorante): « De Francia a Chile: el exilio cultural español en el fin del mundo« .

 

8) Josu CHUECA (U. del País Vasco): “ACCUEIL, INTERNEMENT, CONCENTRATION. Les expériences barbelées des réfugiés espagnols en 1939.”

9) Laia ARAÑÓ (Fundació Pi i Sunyer, Barcelona) [elle prépare actuellement une thèse sur le camp d’Agde]. “Los catalanes en Agde : una petita Catalunya fora de Catalunya”.

10) Alba MARTÍNEZ MARTÍNEZ (U. de Granada) [elle prépare actuellement une thèse sur les camps français] : « La afirmación de la dignidad. Mujeres españolas y vida cotidiana en la Francia de los años 40”.

11) Juan Carlos SÁNCHEZ ILLÁN (U. Carlos III, Madrid): “La diáspora republicana en los campos de refugiados del Sur de Francia, análisis de discurso y tratamiento informativo en la prensa española y francesa”.

12) Serge BARBA (Argelès-sur-Mer) : « L’exode massif républicain espagnol de 1939, un déni de réalité du gouvernement français».

13) Nathalie SAGNES (U. de Montpellier) : « Enjeux de la représentation des camps dans quelques fictions espagnoles contemporaines » (« Los rojos de Ultramar » de Jordi Soler, « El corazn helado » de Almudena Grandes, etc…).

14) Christine DELPOUS-DARNIGE (GRHISTA, Agde) : « Solidarités entre Espagnols sédentarisés et réfugiés au camp d’Agde ».

15) Claude LAHARIE  (Oloron-Sainte-Marie) : « Fonctions de l’art dans les camps. Les sculptures et statues d’argile modelées par les internés du camp de Gurs pendant l’été 1939 ».

16) Bernard SICOT (U. Paris 10) : « Pere Vives, d’Agde à Mauthausen; personne et personnage ».

17) Jesús ALONSO CARBALLÉS (U. de Bordeaux) : « Politiques symboliques dans les camps de réfugiés espagnols : les monuments et la mémoire des lieux ».

18) Maëlle MAUGENDRE (U. de Toulouse 2) : “ Refuser de se soumettre: les multiples modalités de résistance des femmes espagnoles à l’internement. »

 

19) Virginie GASCON (Archives, Agde) : « Les familles des républicains espagnols à Agde de 1939 à 1942 : l’exil, le camp, les difficultés matérielles ».

20) Grégory TUBAN (docteur en histoire, Université Via Domitia, Perpignan) : « Le fichage des réfugiés venus d’Espagne dans les camps du sud (février 1939-septembre 1939) ».

 

21) Àlvar MARTÍNEZ-VIDAL  (Universitat de València), modérateur ;

 

22) Xavier GARCÍA-FERRANDIS (Universidad Católica de Valencia): « Entre los campos y los hospitales: la situación sanitaria de los refugiados españoles en Francia ».

 

23) Jon  ARRIZABALAGA (Barcelona, CSIC): « Entre los campos y los hospitales: la asistencia a los refugiados dispensada por el Unitarian Service Committee en la Clínica de Marsella (1941-1942) ».

 

24) Rubén MIRÓN GONZÁLEZ (Universitat de  Castilla-La Mancha): “Entre los campos y los hospitales: desigualdad de género e invisibilidad de la enfermería en la asistencia a los refugiados”.

 

25) Carles HERVÁS (Societat Catalana d’Història de la Medicina):  « La cura oclusiva de las fracturas de guerra en el Hospital de Sète ». 

 

26) Dolores MARTÍN MORUNO  (Université de Genève): « Los cuidados en los campos: aspectos socio-sanitarios de la labor humanitaria de las voluntarias del Secours Suisse aux Enfants ».

 

27) Linda  PALFREEMAN (CEU San Pablo, Elche): « Entre los campos y los hospitales: la asistencia cuáquera británica ».

 

28) Jonathan Sebastian BROWNE (University of Kent, Canterbury): « Sanatorios penitenciarios: similitudes y diferencias en el tratamiento de los heridos vencidos de la Guerra Civil en los campos de concentración franceses y en el mundo penitenciario franquista ».

 

29) Alfons  ZARZOSO (Museu d’Història de la Medicina de Catalunya): « Entre los campos y los hospitales: el Dr. Josep Trueta y la cura oclusiva de las fracturas de guerra ».

 

 

CONFERENCIERES

 

Geneviève DREYFUS – ARMAND (Cahors) elle prononcera la conférence inaugurale sur “La Retirada”.

 

Alicia ALTED VIGIL  (U. de Madrid, UNED) elle prononcera la conférence de clôture sur “Los exiliados españoles en Francia en los primeros anos de la posguerra europea (1945-1948).